Décembre 2016 - Bienvenue à Différent et Compétent en Poitou-Charentes

Décembre 2016 - Bienvenue à Différent et Compétent en Poitou-Charentes

Comment est né le collectif Poitou-Charentes ? Avec les collègues directeurs d’esat et d’IME de Charente, nous avons repris l’idée qui était présente et inscrite dans les objectifs de chaque association : mettre en place le dispositif Différent et Compétent dans toute l’ancienne région de Poitou-Charentes. Une première réunion a eu lieu en juin 2016 pour lancer la démarche. Au cours du deuxième semestre 2016, nous avons enclenché plusieurs sessions d’information avec le soutien de Magdeleine Grison. Etaient présents les différents acteurs associatifs, les gestionnaires d’établissements médico-sociaux, d’esat et d’IME intéressés par la démarche. Nous avons alors décidé de mobiliser Cristhal, une association déjà existante, créée pour « favoriser l’accompagnements des personnes en situation de handicap ». C’est elle qui désormais porte le dispositif dans la région. Elle regroupe toutes les associations et est l’instance politique. Comment allez-vous mettre en œuvre le dispositif ? Nous avons opté pour une déclinaison territoriale avec, dans chaque département, un correspondant pour les IME, un autre pour les esat. Tous sont réunis au sein d’un comité de pilotage qui est l’organe opérationnel, chargé de la mise en œuvre du dispositif dans les établissements. Il rassemble 90 % des associations gestionnaires de la région. Il se réunit chaque mois et veille à l’organisation des différentes sessions de formation. Sont prévues en 2016-2017, deux sessions de formation de directeurs, deux sessions de formation d’acteurs d’appui (accompagnateurs, chefs de service, encadrement intermédiaire), quatre sessions de formation d’accompagnateurs à la RAE (encadrants techniques, moniteurs d’atelier). Dès la première année, 60 accompagnateurs à la RAE seront ainsi formés pour quelque 120 candidats entrant dans la démarche. Tout a été pensé collectivement au niveau de l’organisation pour que les personnes soient accompagnées de manière satisfaisante. Comment expliquez-vous le succès de la démarche ? Tous les acteurs étaient prêts, à la fois les représentants associatifs, mais aussi les professionnels sur le terrain, les directions des établissements, certains encadrants techniques. Le dispositif était connu et les équipes savaient l’importance que revêt la reconnaissance des acquis de l’expérience pour les personnes que nous accompagnons. De plus, notre opca qu’est Unifaf, avait donné son aval. Il nous accompagne depuis les premières réunions et a mobilisé des fonds mutualisés en 2016 et 2017, afin de soutenir les établissements dans la professionnalisation des encadrants sur la posture d’accompagnement de parcours de RAE. Moi-même et certains collègues, avions l’expérience du dispositif dans d’autres régions. Il suffisait juste d’impulser cette dynamique régionale en mettant en place des instances opérationnelles, une ingénierie et un calendrier d’actions. Actuellement, tout se met en place. Il n’y a aucune résistance pour coopérer et travailler ensemble. Cette culture du réseau est présente pour tous les acteurs. Notre priorité est de lancer la démarche, puis de la pérenniser en recrutant un coordinateur régional, d’abord à mi-temps. Nous étudierons ensuite la possibilité d’ouvrir le dispositif à d’autres initiatives. A signaler – et nous l’en remercions – le soutien de l’ARS Nouvelle Aquitaine qui a octroyé une subvention pour faciliter le lancement de la démarche Différent et Compétent en Poitou-Charentes. Propos recueillis par Tugdual Ruellan.   Contacts Différent et Compétent en Poitou-Charentes : Pour contacter les pilotes du collectif : poitou-charentes@differentetcompetent.org Pour contacter Anne-Sophie HAIE : as.haie@differentetcompetent.org   En photo : en octobre 2016, une session d’information réunissait directeurs, chefs de service, chefs d’atelier, encadrants techniques et moniteurs d’atelier du nouveau collectif Poitou-Charentes.